Présentation du blog

Posté par un morceau de bois le 28 avril 2010

                                            photosentete2.jpg

 

Ce blog est destiné à échanger avec les tourneurs et faire découvrir aux néophytes la passion du tournage sur bois.

Le partage d’expérience, permettra à chacun ainsi qu’à moi même, de mieux appréhender les techniques de tournage.

Je présente dans ces onglets les photos de mes réalisations.

Je cherche à progresser afin de tourner des pièces plus abouties.

Au fil du temps je ferai vivre ce blog en ajoutant d’autres photos et articles.

Alors visitez ce site régulièrement,
et n
‘hésitez pas à signer le Livre d’Or ou me contacter.

Pour les blogueurs, référencez moi sur vos sites.

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Mon histoire

Posté par un morceau de bois le 31 mars 2010

J’ai découvert le tournage sur bois lors d’une foire artisanale.

J’ai alors effectué un stage débutant en Septembre 2009 auprès de l’excellent Gilbert Buffard.
Depuis, je me suis installé un atelier dans mon garage et je cherche le « coup de main » en réalisant des pièces simples, comme des champignons, des portes clefs, des stylos, des petites boites.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron disait Coménius, effectivement il va me falloir réaliser un grand nombre d’objets avant d’espérer balayer mes lacunes. Car il subsiste de nombreuses difficultés, le creusage en est une ……..

 

Jean-Marc Tridon
21000 Dijon

      tridon.jpg

————————————————————————————————————————————————————-

Au coeur de l’arbre, chez Gilbert Buffard: Pendant une semaine au sud de la Bourgogne,  on apprend les bases du tournage, le maniement de l’outil, l’affûtage. On cylindre, on fait des gammes, puis arrive le moment tant attendu: d’un morceau de bois, naît l’objet.

Le premier est un maillet de forme très simpliste, avec l’apprentissage des tores et gorges on se surprend alors à réaliser un bougeoir. Vient ensuite les champignons, puis la boule, le stylo, la toupie…..

Lâché dans la nature, il convient de s’équiper d’un tour, de gouges, tronquoir ……. et de se lancer dans ce qui devient une passion.

Merci Gilbert pour ta pédagogie.


                 hpim4814.jpg

________________________________________________________________________

Après 2 années à tourner divers objets, je n’arrivais plus à progresser, avec notamment de grosses lacunes dans le creusage.
Fin Octobre 2011, j’ai passé une semaine auprès de Michel Chevreton pour un stage de perfectionnement. A 15 km de Roanne dans la Loire, j’ai appris plus de technique en une semaine avec Michel, que tout seul dans mon garage en deux ans.

Ce gars là est un mec super, simple, agréable et efficace dans la formation de cet art qu’est le tournage sur bois. Formé en grande partie par Jean-François Escoulen, il sait transmettre son savoir. Il m’a appris l’utilisation de nombreux outils que j’utilisais peu ou mal par méconnaissance, comme la gouge à creuser. Son atelier digne d’un comte de fée pour bricoleur avisé est spacieux, lumineux avec plein d’outils et de tours.

La semaine fût riche de coupe, de coupe avec écorce, de boite, de verre à pied, d’assiette, de vase, de galet en excentré et en prime un rouleau à pâtisserie pour réapprendre le maniement de la plane. Le tout en ayant à l’esprit la recherche de l’harmonie des formes.
Un seul regret, ne pas habiter plus près et démarrer une grande amitié……

stagechevreton1.jpg  stagechevreton2.jpg  stagechevreton3.jpg

________________________________________________________________________

Début 2013 un copain m’a proposer de faire à un stage  avec un intervenant étranger.

Le 9 et 10 Mai 2013, j’ai alors participé à un stage avec Mark Hancok, invité de Jo Deronzier à l’éclat du bois de Giez en Haute Savoie.

L’accueil et l’ambiance y furent formidables.

La technique de Mark consiste à la réalisation de pièces très fine en épaisseur (2 à 3mm), puis de la mettre en valeur ’par des découpes.

Une autre de ses techniques de texturage est elle aussi bien spécifique.

Ces 2 jours m’ont permis de me familiariser avec le creusage fin et aussi d’approcher des outils complémentaires.

Mon histoire sdc14013-225x300 sdc14014-300x225 sdc14039-300x225 sdc14049-225x300

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Qu’est ce que le tournage sur bois ?

Posté par un morceau de bois le 19 mars 2018

Source Wikipédia.

Le tournage sur bois est une forme de travail du bois. Il est employé pour créer des objets en bois sur un tour et à l’aide d’outils de coupe. Beaucoup de formes, simples ou complexes, peuvent être réalisées en tournant le bois, telles que des bols, des vases, des bougeoirs, des pieds de table, …

Il existe deux méthodes distinctes pour tourner le bois : le tournage entre pointes et le tournage en l’air.
Pour le tournage entre pointes, le morceau de bois est positionné entre la poupée fixe du tour (celle liée au moteur) et la poupée mobile. Le bois est alors coupé parallèlement à l’axe de rotation de la pièce.
Dans le cas du tournage en l’air, la pièce est fixée sur la poupée fixe par l’intermédiaire d’un outillage permettant de maintenir la pièce durant sa rotation. Généralement, un mandrin est utilisé pour cette fonction. La pièce peut alors être usinée soit parallèlement à son axe de rotation, soit selon son axe de rotation, notamment si l’on souhaite la creuser.
À partir de ces deux méthodes de fixation des pièces de bois sur le tour, il est possible de décentrer ou d’excentrer les pièces entre pointes ou en l’air. On parle alors de tournage excentrique ou de tournage décentré. Les résultats obtenus par cette technique souvent utilisée sont très différents du tournage classique.

 

Le portail des artisans d’Art de Suisse-romande a fait une belle description de l’Histoire du tournage sur bois, des origines à nos jours, ainsi qu’un descriptif des Différents métiers et activités liés au travail du bois

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

valdefontes |
cibie2 |
DBZ Collection |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | parcs, jardins et paysages ...
| Passionvtt77
| GÎTES ET CHAMBRES D'HÔTES A...